Resources

Comment calculer un taux d'absence ?

Approche appliquée par Biings pour calculer le taux d'absence d'une organisation ou d'un segment.


Formule générale

Un taux d'absence sur une période donnée – généralement 12 mois – est le résultat de la division du nombre de jours d'absences par le nombre de jour de travail dû.

Soit :

TdA   =   Nb. Jours Absent   /   Nb. Jours de Travail dû


Nombre de jours absents

Pour chaque collaborateur, nous récupérons ses absences qui touchent la période. Pour chaque absence, nous prenons la durée de celle-ci dans la période (cela signifie que nous excluons la/les partie(s) de l'absence qui se situerai(en)t en dehors des bornes d'analyse).

Dans le cas où les données absences sont synchronisées avec un système tier, nous basons la durée d'une absence sur la valeur "time_due" transmise. Cette valeur est dite "nette" cela signifie qu'il s'agit de la durée durant laquelle le collaborateur aurait du être présent.

Dans le cas d'un employé travaillant à 50% qui serait absent une semaine complète durant une semaine avec un jour férié, nous aurions un time_due de 2 jours (4 jour à 50%).

Cas spéciaux :

  • Si une personne rejoint / quitte le département analysé alors qu'il est en absence, les bornes de celle-ci sont adaptées en conséquence.
  • Pour les absences qui débutent dans la période et se terminent dans le future (ou qui n'ont pas de fin) il n'y a malheureusement pas de "time_due". Dans ce cas nous calculons nous même la durée en prenons soins de retirer les week-ends, jour fériés et d'appliquer les taux d'occupations du collaborateur et d'incapacité de l'absence. Cela peut engendrer une petite marge d'erreur pour les personnes à temps partiel sur de courtes absences.
  • La remarque ci-dessus vaut aussi pour les absences qui sont "tronquées" par un changement de poste.

Nombre de jours de travail

Nous récupérons le nombre de jour travaillé par l'employé dans le département analysé au cours de la période. De ces jours nous déduisons les jours de weekend, les jours fériés, les vacances et appliquons le taux de d'engagement du collaborateur pour obtenir le nombre de jour net "à travailler".

N.B. : Les changements de taux occupation durant la période sont pris en compte.